Réduction mammaire, hypertrophie seins, Montpellier, Béziers, Carcassonne

Réduction mammaire (diminution de seins) à Perpignan

Le but de cette intervention est de réduire le volume des seins jugé trop important par rapport à la morphologie de la patiente. Les seins hypertrophiques sont des seins de volume trop important. L’hypertrophie mammaire est très souvent associée à une ptose c’est-à-dire des seins tombants.

Cette intervention est responsable de douleurs cervico dorsales. Ces douleurs dans le dos remontent vers le haut, le long du cou. Elle peut être réalisée dès la fin de la période pubertaire. Le docteur François CANIZARES opère les patientes lorsque le volume mammaire et les règles sont stables depuis une période de un an. En effet, depuis quelques années, cette intervention se pratique chez des patientes de plus en plus jeunes lorsque la gêne fonctionnelle est importante.

L’hypertrophie mammaire peut générer des mycoses et des rougeurs sous les seins. Cette hypertrophie mammaire est responsable d’une véritable gêne fonctionnelle pouvant empêcher toute activité sportive et parfois même nécessitant de réaliser des séances de kinésithérapie. Les patientes ont aussi des difficultés pour s’habiller. L’aspect tombant des seins peut entraîner une gêne esthétique.

L’intervention consiste donc à diminuer le volume mammaire et à remonter en même temps les seins pour corriger la ptose. Ainsi, les seins seront plus petits, plus harmonieux avec des aréoles remontées. A noter que cette intervention peut corriger une éventuelle asymétrie entre les deux seins.

Une grossesse voire l’allaitement ultérieur sont possibles après l’intervention. Il est toutefois recommandé d’attendre au moins 6 mois après l’intervention. Le risque de survenue d’un cancer du sein n’est pas majoré par cette chirurgie.

Ce que vous devez savoir sur ce type de chirurgie :

  • Mode d’anesthésie : Anesthésie générale
  • Durée de l’intervention : 1h30 à 2h
  • Durée de l’hospitalisation : 1 à 2 nuits après l’intervention
  • Durée de convalescence : 10 jours après l’intervention

Consignes préopératoires :

  • L’arrêt du tabac est conseillé 1 mois avant et après l’intervention pour une cicatrisation optimale.
  • Arrêt des médicaments pouvant favoriser le saignement de type aspirine, anti-inflammatoires, anticoagulants, 10 jours avant l’intervention.
  • Une mammographie sera prescrite avant l’intervention.

Consignes post opératoires :

  • Des œdèmes et des ecchymoses (bleus) peuvent être présents pendant 10 à 15 jours après l’intervention. L’œdème peut persister pendant quelques semaines. Le résultat sera définitif au bout de 3 à 4 mois.
  • L’intervention est peu douloureuse et largement calmée par des antalgiques habituels.
  • Les points de suture sont résorbables. Il ne sera donc pas nécessaire de les retirer.
  • Des soins infirmiers seront nécessaires pendant 15 jours après l’opération.
  • Le port d’un soutien-gorge de maintien est nécessaire pendant 1 mois jour et nuit après l’intervention.
  • Les complications sont rares.
  • Les douleurs cervico dorsales dues à l’hypertrophie mammaire diminueront voire disparaitront dès le lendemain de l’intervention.
  • Le résultat est stable dans le temps si le poids est stabilisé.
  • Les cicatrices devront être hydratées à partir du 15ème jour et devront parfois nécessiter de la kinéplastie ou des séances de lampes LED.
  • La sensibilité des aréoles peut être modifiée mais s’améliore progressivement.

La plastie mammaire de réduction procure un taux de satisfaction très élevé au niveau des douleurs dorsales. Celles-ci disparaissent dès le lendemain de l’intervention. Le résultat esthétique est significatif car cette intervention corrige également la ptose.

Les résultats avant / après

AvantAprès
Posez votre question

Calculer
votre IMC
Voir ma
galerie photos
Visionner
mes vidéos
Votre avis
m'intéresse
Me suivre
sur Facebook
Mentions légales Réalisation Esculape Médias Gestion des cookies